Atelier « parcours fauteuil » : être autonome dans la rue

Atelier « parcours fauteuil » : être autonome dans la rue

Actualité du mois de décembre de la Maison Sainte Germaine


 

Depuis maintenant deux ans, les résidentes de la Maison Sainte Germaine ont un atelier « parcours fauteuil ». Cet atelier a lieu tous les mercredis matin, par groupe de 7 ou 8 personnes et concernent au total 15 résidentes de l’établissement.

Il a pour objectif de permettre aux stagiaires d’acquérir plus d’autonomie dans leurs déplacements mais aussi de travailler sur les repères de l’espace spatial, la confiance en soi, la mémoire des exercices, l’apprentissage du code de la route et de les repositionner en tant que citoyennes responsables afin de contribuer à l’amélioration de leur environnement.

 

Se déplacer en fauteuil roulant peut devenir le parcours du combattant.  Chaque mercredi, les stagiaires apprennent à se déplacer en toute autonomie, pour prendre le bus, aller au parc, faire une course, etc. : actes simples mais pas anodins pour une personne handicapée. Des exercices sur la signalisation et  les règles de sécurité sont proposés avec, pour illustrer, différents trajets dans le quartier, voire plus loin dans Paris.

 

« […] les notions d’autonomie et de dépendance ne se contredisent pas puisque nous devenons autonomes en prenant conscience de nos dépendances et c’est par celles-ci et à travers celles-ci que nous pouvons parler d’autonomie ».
 Arlette Loher-Goupil, Autonomie et handicap moteur : représentations et accompagnements, Chronique Sociale, 2004, p.13

 

Afin de favoriser l’intégration et l’accès à la vie économique, sociale et politique des personnes handicapées, une journée Internationale des Personnes Handicapées a été proclamée, en 1992, par les Nations Unies, à la date du 3 décembre. Dans le but de les repositionner en tant que citoyennes et de donner une continuité à ce projet « parcours fauteuil », la Maison Sainte Germaine a décidé, dans le cadre de la journée Internationale des Handicapées, d’effectuer une sensibilisation auprès des passants dans la rue le samedi 3 décembre 2016. Les résidentes ont porté elles-mêmes ce projet jusqu’à son aboutissement. Pour l’occasion, des collégiens du XVIème arrondissement de Paris ont été invités à participer à la journée du 3 décembre afin d’être eux-mêmes sensibiliser par le handicap et le quotidien qui l’entoure.

 

« Ne nous empêchez pas de déambuler dans la ville. Nous sommes comme vous tous ».
 Martine B., résidente de la Maison Sainte Germaine.

 

Enfin, un dossier a été également monté et envoyé à la Mairie du XVème arrondissement de Paris. En effet, lors des différents trajets effectués pendant les ateliers « parcours fauteuils », les résidentes de la Maison Sainte Germaine ont rencontré de nombreux obstacles liés à l’état de la voirie. Ce dossier a permis de relever les difficultés rencontrées dans le quartier, mais surtout de proposer des solutions pour améliorer l’accessibilité aux personnes handicapées.

exemple-obstacles