FÊTE DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS

FÊTE DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS

Nous célébrons aujourd’hui la Fête du Sacré-Cœur de Jésus. En cette occasion Anabela Carneiro, Supérieure générale nous a adressé un message nous afin de nous remémorer certaines valeurs hospitalières :

« En ce jour où nous célébrons la Fête du Sacré-Cœur de Jésus, j’adresse à chacune de vous mes vœux de paix et d’hospitalité, en souhaitant que la commémoration de cette Fête nous aide à revitaliser cette dimension si essentielle de notre vie et de notre spiritualité, plus particulièrement à ce moment du processus de révision et d’actualisation de nos Constitutions.

Selon notre “Livre de Vie” et l’expérience charismatique de notre Fondateur, le Cœur de Jésus est pour chaque hospitalière :

  1. Lieu de repos et de force, où “nous trouvons la paix, le remède […], la santé, l’inspiration et la force […], nous ne valons rien, nous ne sommes rien mais, en Jésus, nous pourrons tout” (cf. L. 348);
  2. Espace de configuration et de transformation, car “quelle paix sera la nôtre si […] nous orientons notre cœur vers la douce imitation de la mansuétude de Jésus (cf. L. 348) et laissons Jésus nous rendre capables d’aimer tous les hommes, surtout les malades, du même amour dont les aime son Cœur (cf. Const. 17).

En célébrant cette Fête, demandons pour toute la Congrégation la grâce que notre nom de Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus soit l’expression fidèle de ce que nous sommes et de ce que nous vivons. »


COMMUNAUTÉ DE YAOUNDÉ 

« Le Sacré-Cœur de Jésus est pour nous, signe et symbole de l’amour de Dieu et de celui que nous sommes appelées à transmettre dans notre mission apostolique. (Conf. MP)

Pour marquer cet événement, nous avons commencés par un Triduum qui nous a aidés à nous préparer spirituelle, pour vivre pleinement cette solennité et pour nous laisser remodeler par les sentiments du Cœur de Jésus.

La Fête étant tombée un jour de travail, la communauté a rapporté la célébration Eucharistique qui devait avoir lieu le matin, en soirée ; afin de ne pas négliger le travail et priver nos frères malades des soins dont ils ont besoin. Chaque sœur des deux communautés (Noviciat et Benoit Menni) s’est impliquée dans les préparatifs de la célébration ; afin que celle-ci soit belle et priante.

A l’heure prévue et en présence de toutes les sœurs, ainsi que nos amies de la maison de Béthanie (Huguette, Rose, Solange), nous avons commencés la célébration présidée par le Père Michelle (CICM-Missionnaires du Cœur Immaculé de Marie). Dans son homélie, le père nous a exhorté à prendre le cœur de Jésus comme modèle de l’amour qui ne sait pas faire de discrimination mais accueil tout homme quel que soit sa condition. La diversité des chants (Malgache, moba, Sango, espagnole, anglais…) a contribué à rendre la messe encore plus belle ; à la fin de la célébration, comme action de grâce, nous avons chantés la Litanie du Sacré-Cœur de Jésus.

Après la célébration Eucharistique ; ensemble avec la communauté du Noviciat et nos amies de la maison de Béthanie, nous avons partagés un repas fraternel préparé par la communauté du Noviciat et nous avons exécutés quelques pas de danses traditionnels. Grâce à la collaboration de chacune, la fête s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Nous rendons grâce au seigneur qui ne cesse de nous transmettre les sentiments de son divin cœur, afin que nous nous identifiions à lui et apportions soulagement et espérance à tous ceux qui viennent vers nous. »


COMMUNAUTÉ DE KINSHASA

« Le Sacré-Cœur est l’asile de la miséricorde et du pardon : « Les pécheurs, dit Notre-Seigneur, trouveront dans mon Cœur l’océan infini de la miséricorde. » En la veille de la solennité du Sacré-Cœur de Jésus, notre Communauté de Kinshasa, a célébré la multitude des signes d’amour de ce Cœur divin : le Sacré-Cœur de Jésus, les Constitutions, la nomination  de la Vice supérieure, la Conseillère et l’Econome de notre communauté, l’accueil de notre sœur Ghislaine, et les anniversaires de nos sœurs Hortense et Claire ! Eh oui, des signes par millier ! Qu’il soit béni le Dieu trois fois Saint pour sa magnanimité !

« (…) Je ne considère pas ma vie comme précieuse, pourvu que j’accomplisse avec joie ma course et le ministère que le Seigneur Jésus m’a confié: annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu » (Act. 20, 24). Le leadership est un ministère au service de la foi. En nommant la Vice supérieure, la Conseillère locale et l’Econome locale, nous avons voulu signifier au Christ notre obéissance, et pour se faire, imiter sa grande collaboration avec ses disciples! Le leadership chrétien prend pour norme l’exemple de Jésus-Christ dont témoigne le Nouveau Testament. Notre souhait est qu’il y ait une collaboration franche et humble entre nos sœurs Thérèse, Angèle,  Lyna et Hortense !

« Vous avez blessé mon cœur, ô ma sœur, mon épouse ; vous avez blessé mon cœur !  » Dit-il (Cant. 4, 9). En cette soirée du 29 juin 2019, nous avons rendu grâce à Dieu, qui a daigné conduire notre Congrégation, sur les traces de Sa Miséricorde. Nous lui avons également  exprimé notre gratitude pour cette attitude synodale via nos Constitutions. Nous eûmes une journée empreinte de grâces et nos cœurs, ivres de joie chantent à Dieu notre magnificat !  Vive la communauté de Kinshasa ! « 

Sœur Relwindé Sergine Evelyne YAMEOGO

Juniore de la 4ème année