Fête de Saint Benoît Menni – 24 avril 2016

Fête de Saint Benoît Menni – 24 avril 2016

La vie de Saint Benoît Menni ou l’itinéraire d’un saint    ST B MENNI

 

24 avril 2016Nouvelle Province d’Espagne

 

voir la retransmission de la messe

 

Icône

ICÔNE DE L’ACCUEIL HOSPITALIER

L’icône a pour thème principal l’ACCUEIL, exprimé par divers symboles.

Le personnage le plus caractéristique est sans nul doute la Mère de Dieu avec l’Enfant Jésus dans les bras, Notre-Dame du Sacré-Cœur.

La robe bleue de Marie révèle qu’elle est “habitée” par le Christ. La Vierge désigne le Christ tout en regardant les trois Fondateurs pour les inviter à suivre Jésus. Marie accueille la Parole, Jésus, et en fait don aux hommes.

L’Enfant Jésus porte une tunique blanche dévoilant sa poitrine pour montrer son cœur, source de la spiritualité de la Congrégation. Jésus a dans la main un parchemin de la Parole, dont le message central s’adresse aux Fondateurs (et à tous), et qui est l’amour offert aux frères à travers son amour.

Dans le fond, on aperçoit la Maison-Mère de Ciempozuelos, les portes ouvertes, symbolisant ainsi l’accueil hospitalier qui perdure depuis 1881.

Les trois Fondateurs, avec les mains ouvertes, symbole d’accueil et de don de l’amour aux frères, images vivantes du Christ, forment comme un petit demi-cercle, pour transmettre le message selon lequel l’amour et l’accueil sont circulaires et créent la communion.

La Vierge avec l’Enfant, la Maison et les trois Fondateurs sont comme protégés par un grenadier abondant en feuilles et en fruits. La grenade est considérée par toutes les cultures comme symbole d’amour offert, d’amour fertile qui se propage. La Congrégation a toujours été étroitement liée à cet arbre. Cet arbre est bien enraciné dans la terre et, bien que cela se voit à peine, dans les parties vert foncé ses racines reçoivent les nutriments des trois scènes représentées dans la partie inférieure. Il s’agit de scènes évangéliques, qui expriment le don, l’écoute et l’accueil. Au centre, on distingue le texte en grec de Mt 25,40, écrit sur un parchemin sur fond doré et que Jésus tient enroulé dans sa main.

L’année 2016 veut commémorer l’Année du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde et de l’événement exceptionnel de l’union des trois provinces de la Congrégation en Espagne. À gauche, on contemple la scène évangélique de l’accueil de Jésus par Marthe et Marie et à droite celle du lavement des pieds à Pierre, Jésus s’inclinant dans une attitude de service.

Le cadre du tableau est une structure en bois avec les portes ouvertes pour symboliser l’invitation et les bras qui souhaitent la bienvenue à ceux qui entrent dans le Royaume de l’Amour Suprême.

À Ciempozuelos, la Congrégation a accueilli le charisme et continue d’être la porte ouverte qui accueille aujourd’hui toutes les sœurs d’Espagne, les patients et les collaborateurs de l’œuvre hospitalière.