Notre Province a la joie de compter plusieurs pastorales des jeunes, en France et en Afrique.

En France, deux pastorales des jeunes, situées à Paris et dans le diocèse de Cambrai.

– A Paris, nous accueillons tous les groupes de jeunes scolaires et d’aumôneries qui nous le demandent. Nous les rencontrons également au pèlerinage de Lourdes, avec les résidents de notre établissement, la Maison Sainte Germaine.

Notre paroisse nous a confié le patronage (soutien scolaire et spirituel) pour environ 50 filles de 7 à 16 ans, que nous animons chaque mercredi : prière mariale et méditation, grand jeu, échanges personnels, goûter, activités manuelles, ateliers, films…

Nous proposons des cafés entre sœurs et salariés, des portes ouvertes de notre communauté, etc. Nous préparons aussi des « soirées pro-hospitalières » pour offrir à des jeunes de 20 à 30 ans la chance de vivre des temps forts un soir par semaine (service auprès des résidents et temps spirituel avec les sœurs).

 

Pastorale des Jeunes de la Communauté de Paris

Découvrez plus amplement la Pastorale des jeunes de Paris

 

– Dans le diocèse de Cambrai, nous animons de la catéchèse, plusieurs aumôneries, et accompagnons des groupes lors de retraites, de grands rassemblements de jeunes (Taizé) ou de pèlerinages.

 

En Afrique, la Pastorale, c’est le fruit d’un travail de terrain permanent dans les quatre pays de la province : Burkina-Faso, Cameroun, République Démocratique du Congo (RDC) et Togo.

Au Burkina-Faso, nous recevons des jeunes à la communauté de Ouagadougou un dimanche par mois, et chaque trimestre dans celle de Koudougou pour un temps d’accompagnement. Chaque année, une session d’une semaine réunit des personnes venues de différents diocèses. Nous allons aussi à la rencontre des jeunes dans de nouvelles paroisses.

Au Cameroun, pour Douala, les Sœurs participent au programme Zonal de l’Archidiocèse à travers trois grandes rencontres intitulées « matinées vocationnelles ». A Yaoundé, la pastorale a créé le « groupe des compagnons de Jésus » pour, lors d’engagements concrets, « aider les jeunes à grandir dans la foi à travers la rencontre personnelle avec le Christ… ».

En République Démocratique du Congo (Kinshasa), nous organisons des sessions d’une semaine chaque année : prière, vie communautaire, mission au Centre de santé mentale Telema et visite des malades de la rue. Les jeunes filles qui le désirent peuvent faire ensuite une expérience en externat pour clarifier leurs motivations.

Au Togo, une équipe de sœurs part régulièrement à la rencontre de la jeunesse dans différentes paroisses, avec des jeunes en formation pour faciliter le contact. Nous animons aussi des réunions pour les personnes en discernement vers la vie consacrée, et des rencontres-débats.

 

img-20180517-wa0000