Nouvelles de Dapaong

Nouvelles de Dapaong

Janvier est l’occasion pour les Sœurs de la communauté de Dapaong (Togo) de faire le point sur la fin de l’année précédente pour leurs 4 structures !

 

L’hôpital d’Enfants YENDUBE (par Sœur Angèle Marie)

« Nous rendons grâce à Dieu pour tous ses bienfaits durant l’année 2017 à notre égard et aussi à l’égard de nos petits protégés de YENDUBE. Depuis la dernière circulaire, beaucoup d’événements ont jalonné notre vie à l’hôpital d’enfants YENDUBE. Les jours se sont succédés sans jamais se ressembler ! Depuis octobre 2017, nous avons commencé la formation du personnel sur l’utilisation de l’outil informatique. Cela peut faire sourire plus d’un, vu le contexte hyper numérisé du monde d’aujourd’hui ; eh oui ! il y en a encore beaucoup parmi nous à n’avoir jamais touché le clavier d’un ordinateur !
C’est donc une tache très ardue qui commence heureusement à porter ses premiers fruits car nous venons d’installer un logiciel de gestion de la pharmacie et cela se passe plutôt bien.
Du côté de nos petits amis, la période de paludisme s’est prolongée cette fois –ci jusqu’à mi-novembre. Ensuite ce sont les cas de malnutrition qui ont connu une recrudescence. Pour ces derniers, le temps d’hospitalisation est parfois très long (un mois et même plus). Ceci fait que les mamans se découragent et s’évadent. Pour les encourager à rester, l’hôpital prend en charge leur alimentation durant leur séjour ; les repas sont préparés par les mamans de la biberonnerie. »

 

les-soeurs-hospitalieres-de-dapaong-001

les-soeurs-hospitalieres-de-dapaong-003

 

 

Centre de Santé mentale  (par Sœur Ghislaine Marie)

« Parmi toutes nos activités, je souhaite valoriser cette fois-ci celles de réinsertion socio familiale et professionnelle comme les V.A.D (Visites à Domicile). Les V.A.D. sont très importantes et sont une prise en charge dans le secteur de la santé mentale. Elles apportent un soulagement aux familles et malades visités et la visite est au cœur même de l’oeuvre salvatrice de Dieu.
Nos V.A.D. ont pour objectifs de :
❖ Observer comment les patients vivent auprès de leur famille et favoriser la relation malade-entourage ;
❖ Vérifier que les traitements sont bien pris ;
❖ Voir le suivi de la convalescence/traitement par la famille ;
❖ Engager avec les familles des discussions sur les besoins du malade, leur  expliquer les attitudes et comportements à adopter devant un malade pour une meilleure intégration familiale ;
❖ Identifier les difficultés auxquelles ils sont confrontés et voir dans quelle mesure on peut leur venir en aide ;
❖ Identifier les malades qui sont stabilisés et les inviter à différentes réunions ;
❖ Aider la famille et les malades dans leurs démarches de réinsertion sociale ».

 

les-soeurs-hospitalieres-de-dapaong-004

 

Centre de santé pédiatrique de Korbongou (par Soeur Catherine Marie)

« Ici au centre de Korbongou nous avons eu une prolongation de la période du paludisme avec des formes anémiques jusqu’au début décembre. Mais nous rendons grâce à Dieu pour la guérison qu’il accorde à nos enfants malades ; cette année nous avons eu peu de décès malgré le nombre élevé des enfants hospitalisés qui est de 604 dont 6 décès.
Merci à vous qui pensez à nous dans vos prières et à travers vos multiples gestes d’amour ; cela nous permet chaque année d’améliorer nos prestations pour une meilleure prise en charge dans le centre. Actuellement nous vivons une période calme mais les consultations ne manquent pas.
Nous craignons déjà la méningite à cause de l’harmattan qui sévit dans la région depuis deux mois avec la poussière qui pollue la nature.

Comme le dit le Pape François je cite : « Le meilleur cadeau que vous pouvez donner à quelqu’un est votre temps ».
Merci à vous tous pour le temps que vous nous accordez en nous écoutant et en nous lisant. ».

 

les-soeurs-hospitalieres-de-dapaong-005

 

Association « Vivre dans l’Espérance » (Par Sœur Marie Stella)

« En octobre, à la circulaire dernière, je vous partageais la situation socio-politique et économique qui amenait les grèves répétées dans les écoles. Avec vous et grâce à vous, nous avons maintenu nos enfants au rythme de l’école. 56 nouveaux parrains ont permis à leurs nouveaux filleuls de reprendre la route de l’espérance (par les soins, la scolarité, la nutrition…) Dans les deux maisons, St Augustin et Ste Monique, le premier trimestre, grâce à l’encadrement des grands frères revenus de l’université, nous avons 68 % de réussites aux premières évaluations. Nous vous disons un sincère merci et bravo pour nos jeunes toujours prêts à nous aider.
Plus de 150 enfants non parrainés ont trouvé une tenue de Noël grâce aux parrains et marraines qui ont partagé les cadeaux de leur filleul aux enfants non parrainés. La cantine scolaire a repris grâce aux actions menées par certaines écoles en France et associations. Plus de 65 enfants bénéficient d’un repas équilibré par jour, du lundi au vendredi. Tout ceci est possible grâce à votre générosité, à votre affection et sens du partage.
Soyez en sûrs, vous avez déjà « votre passeport pour le Ciel » comme le dit le pape François.
Grâce à vous, Noël a été un jour extraordinaire pour nos enfants (un repas copieux, défilé de miss, une nouvelle tenue…) la joie débordait !! ».

 

les-soeurs-hospitalieres-de-dapaong-006

 

Que 2018 soit une année de Paix, d’hospitalité, de fraternité !
Les Sœurs Hospitalières,
Les membres des Conseils d’Administration
Le personnel des structures