Nouveau service de néonatalogie à Dapaong !

Nouveau service de néonatalogie à Dapaong !

Actualité de l’Association “Hôpital d’Enfants Yendube”


 

La construction du nouveau service des bébés et enfants prématurés est enfin achevée !

En effet, ce projet initié depuis l’année 2012 a pris forme en octobre 2016 avec le début des travaux. L’objectif était de relever les nombreux défis actuels notamment les infrastructures qui ne répondaient plus aux normes de qualité, requises pour un service de soins des nouveaux-nés. Chaque année, les statistiques révélaient un taux de mortalité très élevé par rapport à l’ensemble des hospitalisés.

En 2014, le Conseil d’Administration a décidé de renforcer les fondations du bâtiment principal de l’hospitalisation afin de poser une dalle et construire la néonatalogie au-dessus.

 

Soeur Angèle Marie Awizoba nous raconte :

« A la saison des pluies de l’année suivante, c’est avec désarroi que nous avons constaté que le toit coulait partout sur les enfants hospitalisés ! Il devenait donc très urgent de commencer les travaux afin de résoudre dans l’immédiat ce problème. L’objectif primordial du projet  était d’augmenter la capacité d’accueil du service des nouveaux-nés, surtout des prématurés (qui à certaines périodes sont doublés et même triplés dans la couveuse !), et d’assainir l’environnement de leur traitement pour plus d’efficacité des soins administrés, afin d’atteindre d’ici 5 ans un taux de mortalité néonatale en dessous de la norme de l’OMS qui est de 10%.  C’est donc un immense espoir et un grand soulagement que nous avons ressenti lors de la remise officielle des clés.

C’est une œuvre magnifique qui vient de s’achever même s’il reste encore beaucoup à faire pour mettre en place tous les équipements nécessaires. Merci à tous les généreux donateurs qui, à travers la Congrégation, nous ont permis de faire ce pas de géant dans l’amélioration des soins auprès de cette tranche la plus vulnérable de l’humanité. Que la bénédiction de Dieu repose sur vous à jamais. L’humanisation des services de soins est un concept qui nous est très cher car pour nous hospitalières, accueillir et soigner le malade, c’est accueillir le Christ lui-même. Nous souhaitons de toutes nos forces que cette nouvelle structure mise à notre disposition devienne un lieu où, toutes les mamans qui viendront avec leurs nouveaux-nés, pourront repartir avec un visage illuminé par la joie et la paix, choses que procure la présence de Dieu dans et autour des âmes qui lui sont totalement dévouées ».

6