Vœux de la Supérieure générale des Sœurs Hospitalières

Vœux de la Supérieure générale des Sœurs Hospitalières

Vivre Noël… en mettant Jésus au centre de notre vie… »

 

Message à toute la COMMUNAUTÉ HOSPITALIÈRE – Noël 2016

 

Une fois de plus, c’est Noël ! Je m’adresse à vous tous pour vous envoyer mon salut de Paix, de Joie, d’Espérance et d’Hospitalité ! C’est une occasion unique pour partager, à partir de l’hospitalité que nous vivons comme “projet commun”, quelques réflexions sur la fête que nous célébrons et qui se vit de manière si spéciale dans les différents contextes et présences hospitalières, dans nos familles, dans nos communautés et dans nos cercles d’amis.

Les deux photos du Pape François qui accompagnent ce message veulent éclairer  le thème de ces paroles : le centre de Noël c’est Jésus! Jésus, le Fils unique du Père qui s’est fait l’un des nôtres (cf. Jn 1,14) et que nous rencontrons constamment dans ses “vivantes images”: les malades, ceux qui souffrent, les enfants handicapés, les personnes âgées, les pauvres et toutes les personnes dans le besoin qui croisent notre chemin.

photo2

Cela peut sans doute paraître absurde de dire que le centre de Noël est Jésus, mais la vérité est que dans de nombreux contextes, cette célébration semble perdre son véritable sens, en même temps que nous accordons de plus en plus d’importance à des choses secondaires, éloignant de notre horizon le message central de ces fêtes: “Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique” (Jn 3,16)

On parle davantage des lumières de Noël que de Celui qui est la Vraie Lumière qui “éclaire tout homme” (cf. Jn 1,9); des cadeaux de Noël que de Celui qui est le “don de Dieu” (cf. Jn 4,10); des repas de Noël que de Celui qui est le “pain de la Vie” (cf. Jn 6,35); des voyages de Noël que de Celui qui est le “chemin” (cf. Jn 14,6); des décorations de Noël qui ornent les maisons et les rues que de Celui qui est né pauvre et humble dans une crèche parce qu’il “n’y avait pas de place pour lui à l’auberge” (cf. Lc 2,7); du papa Noël qui vient distribuer les cadeaux que de Ce Père Dieu qui, dans sa miséricorde, nous donna le plus grand cadeau : son amour “révélé dans son Fils Jésus” (cf. Jn 1,18).

 

Continuez sa lecture